Anne Chaumont – Parier sur le « je » et non sur le « neuro-soi »

#

Face aux neurosciences qui n’arrêtent pas de mettre à jour comment fonctionne le cerveau, la tentation est forte de croire que le « soi » serait enfin localisé et objectivé, avec son lot de mesures offertes aux évidences illusoires.

Mais l’« être » dont il est question en psychanalyse est indéniablement d’une tout autre nature : ce nouveau numéro d’akephalos le déplie d’une nouvelle façon avec habile pertinence.

En s’appuyant sur l’éclairage bien utile de l’essai de Clotilde Leguil – « Je ». Une traversée des identités [1] –, Paula Galhardo, de Paris, nous rappelle ainsi que c’est plutôt l’incommensurable et le non homogène qui spécifient le sujet de la psychanalyse – celui qui résiste à la maîtrise et ne s’appréhende qu’au singulier d’une énonciation qui tente de cerner un tout autre réel en jeu.

C’est à partir de deux remarquables témoignages cliniques que Margarita Alvarez et Enric Berenger de Barcelone proposent de démontrer avec finesse cette orientation qui fait notre politique. Sont ainsi retracés les parcours de deux sujets parvenus à s’extraire d’une condamnation liée aux déductions approximatives de déficits cérébraux et de leur traitement à vie, par un gain de savoir issu d’une tout autre cause : celle qui valorise le désir du sujet de l’inconscient et contribue à « oublier son cerveau », en résistant notamment aux fausses interprétations déterministes produites à foison par le neuroscientisme ambiant.

Voilà bel et bien invitation à ce que vous contribuiez aussi, à votre tour, à faire d’un cas de votre pratique preuve de l’hétérogénéité entre le neuronal et la subjectivité – certes source d’intranquillité, mais si salutaire pour que le « je » puisse advenir.

Alors, sans plus tarder, à vos plumes, chers cliniciens ! Car c’est jusqu’au 25 mars prochain que vous pourrez encore nous envoyer votre texte en vue des simultanées de PIPOL 9.

[1] Leguil C., « Je ». Une traversée des identités, Paris, PUF, 2018.

Print Friendly, PDF & Email

This post is also available in: Anglais Italien Espagnol