Jonathan Leroy – Lire un cerveau ?

#

Cette semaine, Catherine Lazarus-Matet porte à notre connaissance le projet « Human Connectome », rêve neuroscientifique de cartographier les différentes connexions neuronales en vue d’établir un « dictionnaire du cerveau ».

Ce qui, toutefois, serait manqué dans ce dictionnaire est d’ores et déjà mis en lumière par Alexandre Gouthière : le cerveau-phallus s’érige volontiers comme leurre, pour justifier nos ratages et nos symptômes. C’est par ailleurs un trouble neurologique – une large perte de mémoire causée par un accident – qui mène un couple à consulter Marta Serra Frediani. La surprise vient de ce que ce trouble a laissé intact le point de jouissance du patient. Advient alors la question de la responsabilité pour chacun des partenaires.

Si les neuroscientifiques rêvent d’un dictionnaire du cerveau, nous nous rappellerons que pour Freud, il n’existe pas de dictionnaire pour interpréter les rêves, pas plus qu’il n’en existe pour lire un symptôme.

Print Friendly, PDF & Email

This post is also available in: Anglais Italien Espagnol